une manière

différente de jouer

Play

 Trois phases, pas d’arbitre : football3 est une manière différente de jouer.

En se focalisant sur le fair play, l’égalité and le travail d’équipe, cela responsabilise les jeunes en leur inculquant des compétences qui leur permettront de s’épanouir en dehors du terrain. Continuez à lire pour savoir comment cela se joue – et comment vous investir.

Le football3 est synonyme de respect, de solidarité et de Fair-Play. À travers le jeu, ces valeurs sont non seulement comprissent mais également vécus.

Play Pauline Bremer, ambassadeur de football3

football3 donne de la confiance aux jeunes et leur apprend des compétences essentielles de vie. Je suis fier de faire partie de cette initiative.

Play Sebastian Rode, ambassadeur de football3

Story 1 / 1

Créer des modèles à suivre

Jaspreet Kaur (Youth Football Club Rurka Kalan) joue au football depuis qu’elle a 12 ans. Elle utilise maintenant football3 pour apprendre des compétences essentielles et des leçons de vie aux jeunes filles indiennes.

Mes amis y étaient défavorables, comme le sport n’est pas considéré comme une activité faite pour les filles au Punjab. Mais à travers football3 je suis capable de m’exprimer plus librement et avec plus de confiance. J’ai appris à me comporter en leader : en observant différentes situations et en me comportant adéquatement pour résoudre les conflits. Ma partie favorite est la discussion d‘après-match. Dans le passé, nous quittions chacun de notre côté le terrain. Avec football3, nous nous asseyons ensemble, communiquons et nous inspirons les uns des autres. J’essaye toujours de donner l’exemple aux jeunes filles, en leur montrant que si j’arrive à le faire – malgré mon avenir plein d’incertitudes – elles peuvent aussi le faire.

Story 1 / 1

Responsabiliser les jeunes femmes

Mercedes Vasquez Micolta (Fundación Colombianitos) a conscience du potentiel du football comme outil pour la responsabilisation des femmes. Elle utilise maintenant football3 pour promouvoir l’éducation et l’égalité des genres dans les zones de conflit en Colombie.

Je suis né à Puerto Tejada (Cauca) en 1993. Ma mère est décédée à l’âge de 30 ans, alors que je n’avais que 11 ans. Peu après sa mort, j’ai commencé à jouer à football3 avec d’autres filles. Les gens n’acceptent normalement pas l’idée que les femmes puissent jouer au football et beaucoup de parents interdisaient d’ailleurs leurs filles de s’entraîner. Nous nous sentions exclues de notre communauté, mais étions motivées par notre passion du sport. Avec football3, nous avons commencé à plus nous affirmer et à plus respecter nos adversaires. C’était une manière d’apprendre à être quelqu’un de meilleur. Maintenant j’utilise football3 pour partager des leçons de vie avec les jeunes filles. Mon rêve est de continuer d’apprendre, aller à l’université et subvenir à mes propres besoins.

Story 1 / 1

Promouvoir des relations pacifiques

Jean Paul Elongo (Centre des Jeunes pour la Paix) a vécu dans un camp de réfugiés pendant plusieurs années après que sa famille ait fui la République Démocratique du Congo. Il cherche maintenant à promouvoir la paix dans la région des grands lacs africains.

J’utilise football3 comme un outil pour rassembler les jeunes de différentes communautés divisées par le conflit. Il est difficile pour les participants d’interagir avec les autres jeunes des groupes rivaux. Cela arrive principalement dans les zones où les réfugiés reviennent des camps de réfugiés burundais et congolais en Tanzanie. En jouant ensemble à football3, ils peuvent apprendre à coexister et se respecter les uns les autres. Beaucoup de groupes avec lesquels nous travaillons sont marginalisés, tels que les anciens combattants et la jeunesse vulnérable porteuse du virus du SIDA. football3 leur offre un espace pour faire part de leurs besoins et pour s’exprimer, ce qui les aide à résoudre les conflits pacifiquement.

Story 1 / 1

Célébrer différentes cultures

Joana Vilela (Associação CAIS) utilise football3 pour promouvoir un mode de vie sain ainsi que l’harmonie sociale au sein de la jeunesse défavorisée portugaise, dont la plupart des membres ont connu la rue.

Prendre un sport comme le football et le transformer en un outil pour l’intégration sociale est lourd de sens. À travers football3, les joueurs voient le football sous un nouveau jour : ils respectent leurs adversaires et adoptent la même attitude sur et en dehors du terrain. Ils apprennent à respecter les différences, les autres cultures et autres personnes en général. Comprendre comment un outil comme celui-ci a le potentiel de transformer l’opinion et la vie de personnes est souvent le premier pas vers un grand changement.

Story 1 / 1

Donner accès à l’éducation formelle

José David Osorio (Fundación Tiempo de Juego) fut une des nombreuses victimes de déplacements forcés en Colombie. Il a commencé à utiliser football3 après son déplacement et est depuis devenu un modèle pour les générations actuelles et futures de participants.

Ce que j’aime le plus dans football3 est d’apprendre à connaître différentes personnes qui espèrent un meilleur futur et qui, malgré l’adversité à laquelle ils font face, se battent pour changer les choses. Chaque personne que vous rencontrez est différente et grâce à cela chacun peut contribuer à la construction d’une brillante génération de jeunes qui peuvent transformer positivement des communautés entières. Mon travail avec football3 a débouché sur une bourse d’étude Adidas, que j’utilise maintenant pour étudier le sport et l’éducation physique à l’Université de Santo Tomas. Le plus important pour moi aujourd’hui est de continuer à apprendre et de transmettre mes connaissances aux plus jeunes.

Manuel football3

Vous voulez en savoir plus ? Notre manuel contient tout le nécessaire pour commencer à utiliser football3.

Commencez à apprendre

Partie de football3

Prêt à commencer ? Créez votre tournoi football3 dans votre communauté grâce à ce simple manuel.

Commencez à jouer

#football3

Restez connecté.